L’enfance, parfois l’adolescence, est généralement le moment où l’on découvre son orientation sexuelle. C’est l’âge des premières expériences amoureuses et que se produit le processus du coming-out. Lors de ce moment charnière, entre peur de décevoir et difficulté d’assumer son orientation sexuelle, le risque suicidaire est très élevé.

L’environnement, plus ou moins homophobe, influe énormément sur le risque de suicide. Dans un environnement social homophobe, le risque de tentatives de suicide est plus élevé de 20% que dans un environnement social favorable. La famille, habituellement considérée comme un facteur de protection, est une des premières raisons du mal-être des jeunes gays. Viennent ensuite la difficulté à accepter sa propre sexualité, les problèmes relationnels et la dépression. La discrimination, la violence et le rejet sont donc autant de facteurs qui produisent un terrain fertile à la vulnérabilité et aux pensées suicidaires.

Cliquez sur l’image pour télécharger le PDF:

Parce que chacun(e) l’aime à sa façon.

Le safer sex check vous donne des conseils adaptés à votre sexualité pour vous aider à vous protéger du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles (IST).

Important: la sexualité regroupe de nombreux aspects qui ne sont pas tous évoqués dans le check.

> Commencer le check

Vers l’égalité des chances en santé pour les personnes LGBT

Sélection de références: Les compétences cliniques transculturelles

Les femmes qui aiment les femmes ont­elles plus de risques de dévelop­ per un cancer du sein ou du col de l’utérus que les autres ?
Etre lesbienne ou bisexuelle n’in uence pas directement la fréquence de ces cancers. Mais il existe certains facteurs de risque particuliers chez les femmes qui aiment les femmes.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image:

Klamidia’s

Les sex-toys et autres objets sexuels font peut-être partie de votre quotidien.

Nous vous présentons ce petit guide qui permet de savoir quelles précautions prendre pour leur utilisation et leur entretien. Pour que le plaisir soit au rendez-vous, pas les infections!

Ce guide de safer sex s’adresse aux personnes Trans*. Il met à leur disposition des informations de base sur la santé sexuelle et le safer sex.

Il s’attache à comprendre les spéci cités des besoins en santé sexuelle des personnes Trans*. Il propose également des solutions de réduction des risques adaptées à la diversité des génitalités pour que le plaisir soit au rendez-vous, sans regret.

Toutes les informations que vous trouvez dans ce guide sont d’ordre général. Elles ne remplacent en aucun cas un suivi auprès d’un.e professionnel.le de la santé respectueux.se et compétent.e dans les questions de transidentités auprès de qui vous vous sentez à l’aise pour aborder ces sujets.

Cliquez sur l’image pour télécharger le PDF:

Pourquoi de nouvelles règles du safer sex ?

Au cours des dernières années, les messages concernant le safer sex sont devenus plus complexes. Il ne s’agit plus seulement de se protéger contre le VIH, mais aussi contre d’autres infections sexuelle- ment transmissibles (IST). Grâce aux progrès médicaux, les possibilités de se protéger d’une infection au VIH se sont multipliées (prophylaxie pré-exposition ; PrEP). Enfin, nous disposons de nouvelles connaissances scientifiques sur les risques de contamination ; elles montrent que la pratique du safer sex est devenue plus individuelle. L’Office fédéral de la santé publique estime qu’il est essentiel de dispenser des informations adaptées aux personnes concernées.

> Télécharger le PDF> Fiche d’information

Introduction

Il n’est pas toujours évident pour les femmes* qui aiment les femmes de parler de leur sexualité à leur gynécologue. Il est pourtant important que la ou le gynécologue dispose de quelques informations sur leur vie sexuelle a n de mener à bien sa consultation. Certaines femmes ne se sentent pas accueillies dans leur spéci cité et n’osent plus consulter. Ces expériences négatives peuvent constituer un frein dans leur accès aux soins et avoir des conséquences sur leur santé.

Ce mémo à l’attention des gynécologues se propose de rappeler les besoins spéci ques des femmes qui ont des relations sexuelles avec des femmes (FSF) en matière de santé sexuelle et de regrouper quelques informations qui pourraient leur être transmises lors des consultations.

Cliquez sur l’image pour télécharger le PDF: